Interprétation

vl-02

définition

L’interprétation facilite la communication orale entre des interlocuteurs de langues maternelles différentes. Attention : lorsqu’il s’agit de transférer un texte d’une langue à l’autre, on parle de traduction.

Le mode d’interprétation varie en fonction du type de réunion et du nombre de participants. Vous trouverez ci-dessous la définition des différentes méthodes. Si toutefois vous souhaitez en savoir plus ou être conseillé, n’hésitez pas à m’écrire.

Interprétation simultanée

Méthode la plus connue, elle consiste à traduire les propos d’un(e) intervenant(e) pratiquement en même temps que lui/elle, dans une cabine insonorisée. Elle nécessite deux interprètes qui se relaient toutes les 20 à 30 minutes. C’est la méthode privilégiée pour :

  • les conférences ;
  • les séminaires…

S’il n’est pas possible d’installer des cabines, les interprètes ont recours à une valise d’interprétation également appelée « bidule ».

Lorsque l’interprétation simultanée est réalisée sans aucun équipement, elle est dite « chuchotée ». Dans ce cas, les interprètes interviennent pour un ou deux participants maximum dans des réunions en petit comité et de courte durée.

Interprétation consécutive

Assis(e) à côté de l’intervenant(e), l’interprète prend des notes puis restitue fidèlement son discours dans la langue souhaitée. Cette méthode est généralement employée pour :

  • les discours officiels ;
  • les vernissages…

Interprétation de liaison

L’interprète assure le lien entre deux personnes de langues maternelles différentes en traduisant tour à tour leurs propos. Ce mode d’interprétation est idéal pour :

  • les réunions de négociation ;
  • les entretiens…

Langues de travail

  • de l’anglais vers le français / du français vers l’anglais
  • de l’espagnol vers le français / du français vers l’espagnol
  • de l’italien vers le français / du français vers l’italien (en interprétation de liaison uniquement)